YOUNG FATHERS

Les Young Fathers, trio écossais au son délirant et décalé rappelant les premières heures d’Outkast, De La Soul et Spank Rock, décrivent leur style musical comme de la “pop-boys band-rap-dub-apocalyptique”.

A leurs débuts, les Young Fathers enregistraient leurs chansons via un karaoké, se bousculant pour atteindre le micro. Cette énergie brute – cette spontanéité prise sur le vif – est leur marque de fabrique et demeure au cœur de toutes leurs créations.

Automatic, leur nouvel EP (signé sur Eurostar Records), offre des titres aussi colorés qu’entêtants, soutenus par des beats électro implacables et des voix singulières.

Influencée par A Tribe Called Quest et le hip-hop eighties, leur approche est aventureuse, et on trouve de nombreuses références dans leur son inspiré : pop lo-fi inventive à la Money Mark, dub fantomatique, basses ghetto et électro puissante, torrides samples soul… sans oublier le hip-hop bien sûr.

Côté textes, les Young Fathers sont tout aussi éclectiques, enclins à rapper aussi bien sur le fait de siroter du champagne en jouant aux échecs que sur les travestis et les "raies Manta dansantes"…

S’étant notamment produits sur scène avec Dizzee Rascal, Grandmaster Flash, La Roux, Black Grape et The Noisettes, les Young Fathers ont également coécrit des titres avec Simian Mobile Disco et le duo break-beat Stanton Warriors. Ils ont par ailleurs remixé de nombreux artistes, parmi lesquels Phoenix.

Constamment sur la route, à arranger et développer leur jeu de scène brillamment chorégraphié et acclamé par la critique, 2010 a vu les Young Fathers en tête d’affiche du BBC Introducing Stage au Festival T in the Park, et aux festivals de Creamfields, Sonar et Glastonbury.

S’il subsistait par hasard quelques doutes sur la santé du hip-hop au nord de la frontière anglo-écossaise, le son dément des Young Fathers – savant mélange des plus grandes heures du rap, de fluo pop frénétique et de refrains accrocheurs – va mettre un terme à toutes les questions ridicules qu’on pourrait se poser à ce sujet à l’avenir. Selon Graham : “Les gens nous demandent si on rappe en kilts ou si on utilise des cornemuses. Franchement, allez vous faire ****!”

« Un des meilleurs groupes de la nouvelle scène anglaise » BBC Wales

« Les trois Muthas assez cools pour mettre des pantalons à carreaux et danser le body-pop sur des beats burlesques et hypnotiques. » NME

« Extrêmement divertissant. » Time Out

« Présence scénique impressionnante et jeux de mots espiègles » Metro

« Spank Rock revisitant l’Outkast des débuts » Uncut

« Ils ont le flow, l’énergie communicative, et dansent comme des dieux » Huw Stephens

« Le talent de Young Fathers sur « Turn Up The Dial » dépasse tout ce que Flo Rida a pondu ces 2 dernières années. » Pitchfork

 

With their screwy sonic approach reminiscent of early Outkast, De La Soul and Spank Rock, this Edinburgh based trio describe their sound as ‘apocalyptic-rap-dub-boy band-pop’.

When starting out, Young Fathers would fight over the mic as they recorded their songs on a karaoke machine. Today they continue to tinker with and evolve their pop sound while maintaining the same raw element in everything they do.

Automatic, their new EP on Eurostar Records, introduces addictive upbeat party tunes, with its looping vocals and intoxicating electronic beats.

Influenced by A Tribe Called Quest and eighties hip hop, their approach might sound haphazard. But listen and you’ll hear the inventive lo-fi pop of Money Mark, ghostly dub, ghetto-bass, deep electro horny soul samples… and hip hop of course.

As for lyrical content, they’re just as likely to rap about sipping champagne while playing chess as they are about transvestites.

Having shared the stage with Dizzee Rascal, Professor Green, Grandmaster Flash, La Roux, Black Grape and The Noisettes in the past, Young Fathers have also co-written tracks with Simian Mobile Disco and break-beat duo Stanton Warriors. And they’ve also remixed many artists, including Phoenix.

Constantly on the road, refining and developing their critically acclaimed and brilliantly choreographed live show, 2010 saw Young Fathers headline the BBC Introducing Stage at T In The Park and play Creamfields, Sonar and Glastonbury.

With their frenzied day-glo pop and ear-snagging blend of rap’s many golden eras, Young Fathers are putting to bed any doubts about hip hop’s health north of the border.

“One of the best things about new British music” BBC Wales

“The coolest three muthas ever to pull on checked trousers and body-pop across mesmerising slapstick beats.” NME

“Hugely entertaining.” Time Out

“Booty-bouncing hooks & cheeky wordplay” Metro

“Spank Rock rewiring vintage Outkast” Uncut

“They’ve got rhymes, killer moves and an energy to inspire” Huw Stephens

“Young Fathers’ skills on "Turn Up the Dial" surely best anything Flo Rida’s farted out in the last 24 months" Pitchfork